bilan jep18 DL 22 09 18Septembre 2018 - Ce week end patrimonial a été actif et enthousiaste à Grenoble, et notre participation en tant que PDGG a été fidèle à la tradition. Notre visite du samedi après-midi a réuni une foule de 150 personnes (118 en sortant de l’hôtel Crouy Chanel), celle du dimanche matin 51 visiteurs (10 vers la fin), plus les visites dans notre bureau du 2ème étage, environ 60 personnes, et 25 personnes au pot de l’amitié. Nous avons reçu l’agréable visite de nombreux Grenoblois passionnés de patrimoine, parfois des habitués de nos programmes, puis des touristes Belges, Allemands ou Espagnols, ainsi que de nombreux adhérents. Avec la présence amicale d’élus, tout le monde a bien apprécié l’ambiance à l’apéritif autour du buffet dans la cour. A suivre! … 

pdfL'article dans sa page complète 

La mmoire de GreSeptembre 2018 - Après avoir fait acte en Janvier 2018 de candidature au statut d’association d’intérêt général, pouvant donner droit à avantage fiscal pour versement sous forme de cotisation ou de dons de ses sympathisants, notre association a été officiellement informée qu’elle constitue un organisme d’intérêt général, à caractère culturel, mentionné au b de l’article 200.1 ou au a de ‘article 238 bis .1 du Code Général des Impôts. Ce nouveau statut nous a été communiqué par courrier début Août par la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP), Direction Départementale des finances publiques de l’Isère, Ministère de l’ Action et des Comptes Publics. Il est particulièrement important pour notre association, car il exprime la reconnaissance par l’autorité publique de l’activité et de l’implication de PDGG dans la sauvegarde et la valorisation du patrimoine local et l’authenticité et la sincérité de ses motivations, et la nature amicale, active et apolitique de son action. Elle nous conforte ainsi dans notre mission de protection et de promotion du patrimoine historique en particulier bâti ancien à Grenoble, au plus grand bénéfice de ses habitants, du respect et de la valeur du cadre urbain historique, et de son activité touristique et économique.
Concrètement, ce nouveau statut amène:
- l’accès nouveau au mécénat ou aux dons avec droit à un avantage fiscal, soit la possibilité pour tout donateur de déduire de ses impôts 66% du le montant de dons versés à l’association, dans un esprit de libéralité. Un don de 100 euros ne coûtera ainsi après déduction que 34 euros. Chaque donateur pourra recevoir un reçu fiscal, formulaire Cerfa n°11580*03 accessible sur le site www.impots.gouv.fr, pour lui permettre de bénéficier de la réduction d’impôts. Ces versements doivent pour ouvrir droit à la réduction d’impôts être constitutifs de dons au sens et dans les conditions prévues par les articles 200 et 238 bis du CGI.

- En ne remettant pas en cause des services apportés par l’association aux adhérents qui le souhaitent: abonnement gratuit à La Lettre de PDGG, accès aux anciens numéros, recherches spécifiques sur demande, rapports de recherches thématiques approfondis, tarif préférentiel de souscription en cas de publication… Dans ce cadre de contrepartie lié à un versement sous forme de cotisation, il est confirmé que la cotisation habituelle ne peut ouvrir droit à une réduction d’impôt.

pdfl'article dans sa page complète  

pdfFormulaire PDGG Dons 2018 

Malle PosteL’inauguration de la restauration de l’immeuble XVIIe du 9 rue de la poste dans le centre piéton historique et commerçant, où notre président Philippe Boué était invité, a eu lieu le 4 Juillet avec la visite d’ appartements rénovés dans le bâtiment d’origine, doté ainsi d’une nouvelle allure remarquable. L’immeuble qui date de l’extension des remparts Lesdiguières par l’enceinte Créqui (1639-1670) conserve ses volumes, sa luminosité, son escalier monumental en pierre de taille, accueille d'harmonieux nouveaux lambrequins, et présente des façades embellies, sans rupture de style. Un nid à chauve souris est même rajouté dans la cour et le jardin contre les moustiques…

 pdfL'article dans la page complète

Claudine Lafond Juin 2018Le 16 Juin 2018, aux Archives Départementales, rue Auguste Prudhomme, Mme Claudine Lafond, restauratrice de tableaux, a évoqué sa récente restauration, fin 2017, de 2 tableaux de l’église St Georges, à Domène, près de Grenoble. Peints au XVII ème siècle, ces deux tableaux aux auteurs anonymes évoquent Saint Bruno, fondateur du premier couvent de la Grande Chartreuse en 1084. L’ église de Domène, au clocher carré Dauphinois typique muni de 4 clochetons à la base, fut construite en 1892. C’est à cette occasion que ces 2 tableaux furent offerts par les moines de la Grande Chartreuse. L'expertise et les recherches sur l'origine de ces tableaux du XVIIe siècle, l'un portant sur Saint Bruno et ses compagnons dans le désert de Chartreuse, l'autre sur Saint Bruno, Saint Pierre, la Vierge et l’Enfant Jésus, ainsi que la création de deux importants cadres dans le goût de l’époque, ont été réalisées par la galerie Jean-Louis Vaujany, 6 rue lieutenant Chanaron, à Grenoble. Notre conférencière a évoqué la mission du restaurateur de tableaux, avant tout au service de l’artiste, de l’oeuvre et sa pérennité, la minutie, le travail très respectueux sur les couleurs, ainsi que sur tous les éléments composant l’oeuvre. Habitants, associations, municipalité, paroisse, professionnels, ont ainsi unis leurs efforts pour sauvegarder, à l'état de l'art, un patrimoine local chargé d'histoire, d'émotion et de spiritualité. Elle a aussi restauré, en 2009, deux immenses tableaux de Jules Flandrin (35 mètres carrés chacun), en l'église St Bruno à Grenoble, représentant deux scènes de la vie de St Bruno.

 

 

pdfL'article dans sa page complète

CIES Juin 18Visite patrimoniale le 14 Juin 2018 au parc Mistral auprès d'Etablissements d'Enseignement 

 

 

pdfL'article dans sa page complète