SteMarie

Rappelons seulement l'essentiel: la fondation à Grenoble d'une communauté de la Visitation en 1618 ; la pose, sur les pentes de Chalemont de la première pierre du monastère le 21 Octobre 1619, en présence de Saint François de Sales et de Sainte Jeanne de Chantal. Les bâtiments, magnifiquement restaurés avant 1968, s'ordonnent autour d'un grand cloître carré orné de deux citernes; l'une des galeries est fermée pour servir de cloître d'hiver. Deux petits retables de pierre peinte, aux couleurs effacées, y stimulaient la dévotion des religieuses. A l'orient, une série de terrasses ombragées et fleuries, véritables jardins suspendus, feraient envier le sort des moniales qui priaient dans un tel cadre! On accède à la chapelle par un long couloir voûté qui débouche dans le choeur des religieuses, greffé en équerre sur l'église principale.

Accès au document patrimonial (réservé aux adhérents)