Fortifications

Dès sa création, en l'an 323 avant JC dit-on, le bourg de CULARO fut entouré d'une palissade et d'un fossé. Pendant la période de la paix romaine, il n'était pas nécessaire de réaliser de barrière fortifiée.

Au IIIe siècle, les habitants sont affaiblis par les incursions des «barbares », ils font construire alors une enceinte à partir de 273 et sous l'empire de DIOCLÉTIEN. Cette enceinte faisait sensiblement 9 hectares et comportait environ 30 demi-tours espacées tous les 25 mètres et deux portes principales. La population dans l'enceinte n'était que de 2000 habitants.

C'est dans les années 1960 que l'on a eu une connaissance précise de la structure de cette enceinte dont certains vestiges ont été dégagés pendant les travaux de l'immeuble de la rue de la République. On retrouve des traces de ces murailles, rue Hector Berlioz au pied de la Tour du Palais Delphinal ainsi que sous la Treille de la Maison du Docteur Gagnon, grand père de Stendhal, rue Lafayette, rue Chenoise à l'arrière de deux restaurants, enfin sous le chevet de la cathédrale Notre-Dame.

Accès au document patrimonial (réservé aux adhérents)