Notre assemblée générale annuelle ordinaire a eu lieu le 9 Mars dernier, dans un lieu patrimonial exceptionnel, pour la première fois, dans la prestigieuse salle des assises du Palais du Parlement, place Saint André à Grenoble. Elle s’est tenue en présence de 44 membres (24 pouvoirs).

La 1ère partie soumise au vote des membres à jour de cotisation 2018, concernait le bilan moral et d’activité 2018. Il a été approuvé, à l’unanimité. La 2ème partie portait sur le compte de résultat 2018. Il a été approuvé, à l’unanimité. La 3ème partie concernait les élections au Conseil d’Administration 2019, et la nouvelle composition du conseil, avec 4 nouvelles candidatures. Elle a été approuvée, à l’unanimité. La cotisation 2019 reste inchangée, à 23 euros. Le Président a remercié les présents et l’ensemble des adhérents pour l’année écoulée qui fut très active, festive, et productive. 

Un mot d’histoire.. Aujourd’hui propriété  - depuis 1811 - du conseil départemental, le Parlement de Grenoble fut un des premiers créés en France. On dénombrait 13 Parlements en 1453, dont Paris Toulouse et donc Grenoble, ainsi que les Parlements de Bretagne, Berry, Normandie,…C’est Louis XI qui transforma le Conseil Delphinal en Parlement. Il subsiste des vestiges des remparts romains dans les bâtiments. L’entrée gothique est la plus ancienne, et correspond au côté en pierre blanche de l’échaillon. Le style est Gothique flamboyant sous Louis XII.. La partie en pierre bleue du Fontanil, correspond à un agrandissement au XVIème siècle. La salle des assises est la plus grande. Elle mesure 20 m de longueur et 8m de hauteur. Le plafond est en sapin et épicéa. Elle fut le décor d’une scène du film Mesrine. La partie Renaissance vers la chambre des comptes présente des croisées d’ogives plus complexes. Elle contient les bustes en plâtres des Comtes du Viennois, princes du Dauphiné.