Albatre patrimonial

L'albâtre, matériau utilisé depuis 5000 ans avant JC, a servi à la taille des objets de culte dans les temples. Il est resté sans définition jusqu'au XIXe siècle. A l'époque, on le retrouvait cité dans les textes sous les deux appellations : marbre ou albâtre.

Nous connaissons deux types d'albâtre :
- l'albâtre calcaire, calcite, qui présente à sa surface des ondulations d'un jaune miel plus ou moins foncé tirant sur le rouge et qui bien poli ressemble à du marbre.
- l'albâtre gypseux, sulfate de calcium qui peut se rayer à l'ongle.

C'est une pierre blanche facile à sculpter car elle est plus tendre que le marbre dont elle est assez voisine. La taille peut aussi s'effectuer au couteau. C'est en testant la dureté de la pierre qu'on reconnaît le carbonate de calcium (marbre) ou le sulfate de calcium ou gypse (albâtre) qui a été utilisé pendant des siècles pour faire du plâtre.

Accès au document patrimonial (réservé aux adhérents)